Le ministre adjoint de la Défense, Eli Ben-Dahan a déclaré mercredi qu’une solution a été trouvée pour éviter la démolition d’un monument érigé à la mémoire de deux soldats tombés au combat, et situé dans un avant-poste construit sur des territoires palestiniens privés en Cisjordanie.

Ben-Dahan a déclaré à la Knesset, après s’être rendu à l’avant-poste de Netiv Haavot, qu’il en a conclu qu’il est possible de reproduire le monument dans une localité voisine, a relayé la radio de l’armée.

« Nous avons récemment entendu qu’il était question de détruire le mémorial construit en hommage au Lieutenant Colonel Emmanuel Moreno et au Lieutenant Asher Ezra », a affirmé Ben-Dahan.

« Je souhaiterais vous informer que le monument ne sera pas détruit. Nous allons le reproduire quelque mètres plus loin, et le monument, ainsi que le point d’observation, resteront intacts ».

Moreno, qui a servi dans l’unité d’élite des forces spéciales, Sayeret Matkal, est mort en 2006 durant la deuxième guerre du Liban. Il est considéré comme l’un des plus grands soldats israéliens et l’une des récompenses militaires les plus honorables lui a été décernée à titre posthume.

Ezra, également tué au Liban, est tombé pendant une chasse aux terroristes en 1993.