Ce n’est pas son coût faramineux, ni ses dimensions de stade d’athlétisme qui auront fait le buzz autour du navire Pieter Schelte, c’est son nom.

Construit pour le compte de la société suisse Allseas en Corée du Sud par Daewoo et transitant actuellement aux Pays Bas, le bâtiment porte le nom d’un ancien nazi condamné à trois ans d’emprisonnement pour crimes de guerres durant le second conflit mondial, rapporte ce matin le site 20 minutes.

Une pétition vient d’être lancée pour demander le changement de nom du navire.

Alors que le maître d’ouvrage Allseas n’a pas souhaité commenter les critiques dont le bateau fait l’objet, la société de classification maritime britannique Lloyd’s Register, en charge de son lancement a jugé opportun de botter en touche.

« Ce n’est pas notre rôle de prendre position sur le nom d’un navire », explique un représentant de l’entreprise britannique.

De leur côté, des représentants de la communauté juive ont manifesté leur mécontentement.

« Nous nous sommes battus pendant dix ans contre ça,en essayant de convaincre les gens que ce nom était une offense. Mais non, le plus gros navire au monde porte le nom d’un officier SS, et ça ne dérange pas suffisamment de gens pour qu’on le change », se désole Esther Voet, directrice du Centre pour l’information et la documentation sur Israël.