Un nouveau Picasso a été découvert ce mois-ci à Jérusalem, un portrait de l’ancien maire Teddy Kollek griffonné sur un catalogue du musée d’Israël par l’immense artiste espagnol en 1969.

Les enfants de Kollek étaient sur le point de jeter la brochure quand ils nettoyaient la maison de leur mère, qui est morte cette année, a annoncé lundi Yedioth Ahronoth.

La découverte a eu lieu un mois avant le 10e anniversaire de la mort de l’ancien maire de Jérusalem.

Kollek a été maire pendant six mandats, entre 1965 et 1993, et était le fondateur et président du musée d’Israël. Il est mort le 2 janvier 2007.

Un croquis tout juste découvert de Picasso, qui représente Teddy Kollek, l'ancien maire de Jérusalem. Décembre 2016. (Crédit : autorisation)

Un croquis tout juste découvert de Picasso, qui représente Teddy Kollek, l’ancien maire de Jérusalem. Décembre 2016. (Crédit : autorisation)

« Nous sommes tombés dessus par hasard, au milieu de nombreux livres sur Jérusalem dans la bibliothèque de nos parents, et cela a failli aller à la poubelle », a déclaré au quotidien Osnat Kollek, la fille de l’ancien maire.

Teddy Kollek, maire de Jérusalem entre 1965 et 1993. (Crédit : GPO)

Teddy Kollek, maire de Jérusalem entre 1965 et 1993. (Crédit : GPO)

Le dessin, aux feutres rouge et noir, est daté du 11 décembre 1969 et est signé par l’artiste. Il figure au dos du catalogue d’une exposition Picasso de 1965 du musée d’Israël, en face d’une photographie de l’artiste datant de 1924, « Nature morte à la mandoline ».

Pablo Picasso (photo credit: Wikimedia Commons)

Pablo Picasso (Crédit : WikiCommons)

Les enfants de Kollek ont donné le dessin à la Fondation Jérusalem, une association consacrée au développement de projets culturels et sociaux dans la capitale, en l’honneur de son 50e anniversaire.

Certaines des œuvres de Picasso font partie de l’exposition permanente du musée d’Israël, aux côtés de tableaux d’artistes comme Cézanne, Degas, Klee et Gauguin.