Les Juifs devraient y réfléchir à deux fois avant de porter une kippa dans certaines régions d’Allemagne, conseille le dirigeant de l’organisation rassemblant les associations juives du pays jeudi.

« La question est de savoir si cela est raisonnable d’être reconnu comme un Juif dans certaines zones… en portant une kippa, ou si c’est mieux de porter un autre couvre-chef. C’est en effet une chose qui n’existait pas il y a 5 ans et c’est un peu effrayant ».

Dans une interview accordée à une station de radio basée à Berlin, Schuster a précisé que ces zones comprennent les « quartiers problématiques », notamment à Berlin, mais aussi ailleurs en Allemagne, « et les districts ayant une grande population musulmane ».

Les Juifs et les institutions juives se sentent en sécurité en Allemagne, a affirmé Schuster, ajoutant toutefois qu’il a encore une fois demandé aux autorités de renforcer la sécurité.

« Il est certainement nécessaire d’améliorer la sécurité en particulier pour les petites et moyennes communautés juives ».

Le nombre de crimes de haine antisémites a augmenté en Allemagne au cours de ces dernières années.

Alors en qu’2013, près de 790 cas ont été recensés, l’année dernière, le nombre a grimpé à 1076, selon le Spiegel Online, le premier portail d’informations du pays, qui cite des chiffres gouvernementaux pas encore publiés.

Un des prédécesseurs de Schuster, Charlotte Knobloch, a conseillé aux Juifs allemands de ne pas se faire reconnaître en tant que tel en public.

Mais Schuster a rejeté ces recommandations. « Se cacher n’est pas la bonne solution », a-t-il indiqué, appelant les communautés et les institutions à se montrer avec confiance à la population.

« Les communautés juives doivent s’ouvrir et se montrer, parce que seul quelque chose qui est connu ne fait pas peur ».

La Une d'un des plus grands quotidiens allemands en soutien à un rabbin battu parce qu'il portait une kippa dans les rues de Berlin (Crédit : Autorisation de BZ)

La Une d’un des plus grands quotidiens allemands en soutien à un rabbin battu parce qu’il portait une kippa dans les rues de Berlin (Crédit : Autorisation de BZ)