Un drone israélien s’est écrasé mardi sur la ligne de démarcation avec le Liban et les soldats israéliens sont venus récupérer l’appareil, a indiqué une source des services de sécurité et l’agence officielle libanaise.

« Le drone israélien qui survolait le Liban-sud s’est écrasé sur la ligne bleue », a indiqué la source de sécurité.

La « ligne bleue » est une ligne tracée le 7 juin 2000 par l’ONU, après le retrait israélien du Liban le 25 mai 2000 mettant fin à l’occupation commencée en juin 1982.

« Douze soldats israéliens se sont rendus dans le secteur pour récupérer les pièces de l’appareil », a ajouté cette source, précisant que des habitants et des soldats libanais ont assisté à la scène sans qu’il y ait d’incidents.

L’Agence nationale d’information (ANI) a également mentionné l’incident, notant que les soldats israéliens avait récupéré les pièces du drone qui s’est écrasé « pour des raisons inconnues ».

Ni les soldats de la Force intérimaire des Nations-unies au Liban, qui patrouillent dans le secteur, ni l’armée israélienne ont confirmé l’incident.

L’aviation israélienne viole régulièrement l’espace aérien libanais et Beyrouth a porté plainte auprès de l’ONU à plusieurs reprises.