Un drone non autorisé a survolé l’école Ozar Hatorah de Toulouse
Rechercher

Un drone non autorisé a survolé l’école Ozar Hatorah de Toulouse

La veille du survol du drone, un individu non identifié, visiblement dangereux, avait été repéré aux alentours d'une synagogue de la banlieue toulousaine

Des policiers devant l'école Ozar Hatorah, à Toulouse, le 19 mars 2012. (Crédit : AFP/Archives Remy Gabalda)
Des policiers devant l'école Ozar Hatorah, à Toulouse, le 19 mars 2012. (Crédit : AFP/Archives Remy Gabalda)

Un drone non autorisé a été repéré alors qu’il survolait l’école juive à Toulouse été attaquée en 2012.

Des soldats, qui gardaient l’école Ozar Hatorah dans le cadre d’une directive du gouvernement français consécutive à l’attaque du 9 janvier contre un supermarché casher à Paris, ont repéré la présence du drone dimanche soir, rapportent des médias français.

Le drone a fait une boucle autour du quartier de la Roseraie, où se trouve l’école et a survolé les bâtiments du collège et du lycée de Ozar Hatorah, ont indiqué les soldats.

L’incident est survenu juste un jour après qu’un homme non identifié a été repéré plaçant un sac contenant des étoiles de David mélangés avec des chiffons en face d’une synagogue dans la banlieue de Toulouse.

La police recherche l’homme et les personnes responsables du survol du drone.

Le 19 mars marquera le troisième anniversaire de l’attaque de l’école juive de Ozar Hatorah, où trois enfants et un enseignant ont été abattus par le terroriste djihadiste Mohamed Merah.

Une cérémonie de commémoration est prévue.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...