L’éditeur de manuels scolaires Pearson s’est excusé pour la section de l’un de ses manuels d’études de soins infirmiers, selon laquelle les Juifs sont souvent « bruyants et en demande d’aide » pendant les soins médicaux.

La page d’un des chapitres du livre a été vivement critiquée sur les réseaux sociaux, en raison de ses descriptions de la manière dont les Juifs, les Asiatiques, les noirs, les Hispaniques, les Amérindiens et les « Arabes/Musulmans » répondent à la douleur.

Les noirs, par exemple, « signalent souvent une forte douleur », et pensent que « la souffrance et la douleur sont inévitables », peut-on lire. Les Hispaniques peuvent « penser que la douleur est une forme de punition », poursuit le manuel.

La section ajoute que les Juifs « pensent que la douleur doit être partagée et validée par l’autre. »

Pearson s’est excusé jeudi sur le site médical Mic.

« Bien que les différences culturelles dans l’approche de la douleur soient un sujet important des programmes médicaux, nous avons présenté cette information de manière inappropriée », a écrit Scott Overland, le directeur des communications de Pearson.

« Nous nous excusons des blessures causées et nous avons supprimé le texte en question des versions actuelles du livre, de ses versions électroniques et de ses futures éditions », a-t-il ajouté.