Un Egyptien et deux Israéliens, dont un officier du renseignement, seront jugés en Egypte pour « espionnage » au profit d’Israël, a-t-on appris dimanche de sources judiciaires.

Sur les trois hommes, poursuivis par le parquet de la sûreté de l’Etat, seul l’Egyptien est en détention, les deux Israéliens étant présentés comme « en fuite ».

Dans plusieurs autres affaires, cinq Egyptiens, un ingénieur jordanien et sept officiers du renseignement israélien –jugés par contumace–, sont déjà poursuivis en Egypte pour « espionnage » au profit de l’Etat hébreu.

En octobre 2011, Israël avait libéré 25 détenus égyptiens en échange de l’Américano-israélien Ilan Grapel, détenu pendant quatre mois pour espionnage en Egypte, premier pays arabe à avoir conclu un accord de paix avec Israël, en 1979.