Un tribunal a condamné mercredi à sept mois de prison un employé palestinien des Nations unies accusé d’avoir aidé le mouvement terroriste palestinien du Hamas qui gouverne la bande de Gaza, a indiqué son avocate à l’AFP.

L’arrestation en juillet de Wahid Borsh, un ingénieur travaillant pour le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) avait fait grand bruit.

Il a été reconnu coupable mercredi d’avoir « involontairement rendu service à une organisation illégale », en l’occurrence le Hamas, a dit son avocate Leah Tsemel.

Wahid Borsh, un Gazaoui âgé de 38 ans au moment de son arrestation, a accepté de plaider coupable et devrait sortir de prison le 12 janvier, selon son avocate.

Les autorités israéliennes avaient dévoilé à l’époque les soupçons contre Wahid Borsh, concomitants avec l’arrestation d’un autre travailleur humanitaire palestinien, y voyant la preuve du détournement systématique de l’aide internationale.