Un enfant israélien de 4 ans a été tué vendredi dans le sud d’Israël par un obus tiré de la bande de Gaza, a annoncé l’armée.

L’enfant avait quatre ans, a indiqué la police. Il est mort dans le secteur de Sdot Negev, à l’est de la bande de Gaza, selon l’armée.

Il s’agit du quatrième civil tué en Israël par des tirs palestiniens depuis le 8 juillet et le début de la guerre dans l’enclave palestinienne entre le groupe terroriste du Hamas, qui contrôle Gaza, et Israël.

L’enfant est le premier à succomber côté israélien depuis le 1er août et la mort de trois soldats attaqués lors d’une opération de destruction de tunnels dans le secteur de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza.

Les terroristes palestiniens ont poursuivi vendredi leurs tirs de roquettes sur Israël. L’une d’elles a été interceptée au-dessus de Tel Aviv dans l’après-midi, a rapporté l’armée.

Israël a été la cible de 430 tirs de roquettes depuis la rupture mardi en fin d’après-midi, d’un cessez-le-feu de neuf jours, selon l’armée.