La police a arrêté deux hommes vendredi, soupçonnés d’avoir placé un engin explosif sous la voiture d’un footballeur dans une banlieue de Tel-Aviv pour mener une attaque criminelle.

L’un de ces détenus est connu de la police comme étant un membre d’un gang soupçonné d’être impliqué dans d’autres affaires concernant des explosions de voitures.

« Ce matin, nous avons désamorcé un engin explosif qui a été placé sous la voiture d’un joueur de football à Ramat Hasharon », a déclaré la police dans un communiqué. « Deux suspects ont été arrêtés et l’enquête suit son cours ».

La voiture appartenait à Kobi Musa, qui joue au Hapoel Nir Ramat HaSharon Football Club, et qui était garée en dehors du stade de l’équipe, a annoncé le site d’information Sport 5.

Les suspects, un homme de 31 ans de Rishon Lezion et un homme de 61 ans de Ganei Tikva, sont également soupçonnés d’avoir également posé des bombes sous des voitures appartenant à deux autres personnalités.

Ynet a révélé que l’un des hommes interpelé était Avner Harari, connu comme étant un ponte du crime organisé.

Pour le moment, on ne sait pas encore pourquoi les victimes ont été ciblées.

La chanteuse Margalit Tzanani lors d'une audience au tribunal d'instance de Tel Aviv, le 27 novembre 2011 (Crédit : Yossi Zeliger / Flash90)

La chanteuse Margalit Tzanani lors d’une audience au tribunal d’instance de Tel Aviv, le 27 novembre 2011 (Crédit : Yossi Zeliger / Flash90)

En janvier, une bombe a explosé sous une voiture appartenant à la chanteuse israélienne Margalit Tsanani, sans faire de victime. Tsanani n’était pas dans le véhicule au moment de l’explosion. La voiture a été légèrement endommagée.

En décembre, une bombe a explosé dans une rue dans le quartier de Tzahala, dans le nord de Tel Aviv, où Meir Shamir, le PDG de 65 ans et le président du conseil de la société d’investissement Mivtach Shamir Holdings, vit avec sa famille. La police a déclaré qu’ils ont trouvé un dispositif accroché à de grandes batteries, qui, selon eux, étaient la source de l’explosion.

C’était la deuxième fois ce mois-ci que Shamir, un ancien pilote de l’armée de l’air israélienne, aurait été pris pour cible dans ce qui semble être une campagne d’intimidation. Plus tôt en décembre, une bombe a explosé près de la voiture de Shamir, qui également cette fois-ci n’a blessé personne.

Israël a été témoin d’une vague d’attentats à la bombe et de fusillades au cours des dernières années. Les organisations criminelles ont intensifié leur combat dans une guerre de plus en plus intense puisque plusieurs chefs de gang ont été arrêtés dans une enquête de grande envergure surnommée l’affaire 512.