Au moins six manifestants ont été arrêtés et un officier de police a été blessé au cours de manifestations contre l’arrestation d’un étudiant de yeshiva ayant ignoré l’annonce d’incorporation.

Les manifestations ont eu lieu dimanche à Jérusalem et dans d’autres villes avec des fortes populations haredi, y compris à Bnei Brak, Modiin Illit et Beit Shemesh. Les centaines de manifestants ont bloqué les intersections lors des manifestations.

L’étudiant de la yeshiva a été arrêté plusieurs fois, la première fois en mars, pour avoir ignoré son avis de rappel. Il est retenu dans une prison militaire et aurait entamé une grève de la faim, selon The Jerusalem Post.

L’étudiant serait affilié à la Faction Jérusalem, une faction non hassidique dirigée par le rabbin Shmuel Auerbach qui a ordonné à ses étudiants d’ignorer les avis d’incorporation.

Selon la loi passée en mars, les hommes haredis seront poursuivis devant la justice s’ils échappent au service, mais les sanctions ne prendront pas effet avant 2017.

La loi Tal, qui permettait aux hommes haredi de repousser le service militaire indéfiniment, a été invalidée par le Cour suprême en février 2012 et a expiré en août de cette année.