Berlin – Un long métrage allemand sur Anne Franck sortira en première mondiale à Berlin au Festival International du cinéma ce mois-ci. Mais le nouveau film n’est pas sans controverses.

« Das Tagebuch der Anne Frank », ou « Le Journal d’Anne Frank », réalisé par Hans Steinbicher, sera présenté mardi dans une sélection spéciale pour la jeunesse au festival de la Berlinale, et se déroulera le 21 Février. Il arrivera dans les salles allemandes le 3 Mars.

« Le Journal d’Anne Frank » (« Das Tagebuch der Anne Frank »), réalisé par l’Allemand Hans Steinbichler, sera projeté en première mondiale dans une section parallèle de la compétition officielle.

« Le Journal d’Anne Frank », écrit par la jeune fille juive de 13 ans entre juin 1942 et août 1944 alors qu’elle se cachait avec sa famille à Amsterdam, a été publié pour la première fois en néerlandais par son père en 1947.

Le responsable de la fondation « d’Anne Frank » basé à Bâle, Yves Kugelman, a dit que le film est la première production cinématographique de l’Allemagne sur l’histoire d’Anne Frank. En 2015, la fondation a créé le premier docudrame pour la télévision allemande, « Meine Tochter Anne Franck ».

La production, qui a gagné le Prix du Film TV de 2015 de l’Académie allemande des Arts du spectacle, a été nommée pour le prestigieux Prix Grimme en 2016. Les gagnants doivent être annoncés en mars.

Steinbichler est également dans la course pour faire une biographie romancée sur la réalisatrice préférée d’Hitler, Leni Riefenstahl. Kugelmann considère la nouvelle opportunité de Steinbichler comme un « chevauchement inconvenant » dans une lettre privée adressée à Steinbichler que Kugelman a fait publier par les médias.

Dans la lettre, Kugelman (dont la fondation détient les droits aux archives de la famille Franck), a critiqué Steinbichler pour utiliser le film sur Anne Frank dans le but de multiplier ses chances pour faire son film sur Riefenstahl. D’après le Spiegel, Kugelmann a aussi critiqué l’attitude de Steinbichler quant à son angle historique. Kugelmann a refusé de discuter de ce sujet avec JTA.

Kugelmann a déclaré à Steinbichler dans sa lettre qu’il ne veut prendre aucune part au mariage « Anne-Leni » et a demandé au réalisateur de reporter ou de renoncer à de tels plans.

Steinblicher a confirmé aux médias allemands qu’il lui a été demandé de faire un film sur Riefenstahl, dont les documentaires célèbres de propagande de l’époque nazie incluent « le Triomphe de la Volonté » et « Olympie ». Steinbichler a dit qu’il n’avait pas encore signé de contrat.