New Jersey Jewish News — Un garçon de 11 ans qui séjournait dans une colonie de vacances juive en Pennsylvanie est mort après avoir été hospitalisé pour ce que l’équipe a décrit comme des « symptômes gastro-intestinaux ».

Daniel Beer de Norwood, New Jersey, était l’un des campeurs du Camp Nah-Jee-Wah à Milford, en Pennsylvanie, quand il est mort le 10 juillet à l’hôpital communautaire du Bon Secours à Port Jervis, dans l’état de New York.

Le camp appartient au New Jersey Y Camps.

« Il n’y a pas de mots pour décrire la perte soudaine d’une jeune vie, et tous les membres de la communauté de New Jersey Y Camps sont en deuil après la mort de Daniel Beer », ont déclaré les administrateurs du camp.

« Nos pensées et nos prières vont à Daniel et à sa famille », ont-ils ajouté. Des conseillers de deuil sont venus sur le camp voir les équipes et les enfants.

La police enquête sur la mort du garçon. « Il n’y a rien de suspect pour l’instant, mais nous traitons chaque décès avec attention, en particulier celui d’un garçon de 11 ans, et travaillons pour éliminer toutes les possibilités », a déclaré Mark Keyes, de la police de l’état de Pennsylvanie, à New Jersey Jewish News.

Mardi après-midi, la cause du décès n’avait pas été confirmée, mais l’empoisonnement au monoxyde de carbone, le traumatisme et la blessure physique avaient été exclus, selon Keyes.

Un e-mail adressé aux parents, signé par Leonard Robinson, directeur exécutif de NJY Camps, et Kari Grove, directrice de Nah-Jee-Wah, expliquait que Beer avait « des symptômes gastro-intestinaux pendant la nuit, a été soigné par notre infirmière et transporté à l’hôpital ce matin, quand les symptômes se sont soudainement aggravés. »

Les administrateurs ont « attendu le rapport médical complet pour déterminer pourquoi sa maladie s’est intensifiée si rapidement », selon l’e-mail.

Les parents de Daniel, Sam et Jill Beer, ont rencontré les administrateurs du camp à l’hôpital.