Un garçon juif de 13 ans a été attaqué à Paris pendant qu’il marchait pour aller à la synagogue, et a été traité de « sale juif », selon un groupe de surveillance des crimes antisémites.

Trois jeunes décrits comme « d’origine africaine » ont attaqué l’adolescent qui portait une kippa dans le 12ème arrondissement de la ville samedi après-midi, a annoncé lundi le Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme (BNVCA).

Les attaquants ont traité l’adolescent de « sale juif » et l’ont frappé.

L’adolescent aurait également rapporté qu’un de ses attaquants avant pris sa kippa pendant qu’un deuxième lui attrapait les cheveux pour frapper sa tête contre un poteau.

Les attaquants ont fui quand d’autres personnes sont arrivées, selon le BNVCA. Le garçon a été à la synagogue puis a ensuite rapporté l’attaque à la police.

« Ceux qui souhaitent observer la demande religieuse [de porter une kippa] ne devraient pas céder aux intimidations ou aux menaces et devraient pouvoir librement garder la tête couverte, a déclaré le BNVCA dans un communiqué. Au contraire, ce sont ceux qui répandent la haine antisémite et la discrimination qui devraient être dérangés, condamnés et neutralisés. »

Le BNVCA a appelé la police à « faire tous les efforts pour identifier et interroger » les attaquants.