Le personnel de sécurité a arrêté dimanche un Palestinien qui tentait de faire entrer en contrebande de rares pièces de monnaie, qui dateraient de l’époque d’Alexandre le Grand, de la bande de Gaza en Israël, a annoncé dimanche le ministère de la Défense.

Des responsables de l’Autorité des frontières ont contrecarré la tentative de contrebande en arrêtant un marchand palestinien qui tentait d’entrer en Israël par le poste-frontière d’Erez avec quatre pièces de valeur, qui auraient 2 300 ans.

Les pièces seraient entrées dans la bande de Gaza en passant par l’Egypte, et devaient être vendues en Israël.

Les pièces montrent Héraclès d’un côté, et Zeus assis de l’autre. Zeus tient un sceptre et un aigle.

Rare pièce de l'époque d'Alexandre le Grand saisie au checkpoint Erez par le ministère de la Défense, le 16 juillet 2017. (Crédit : ministère de la Défense)

Rare pièce de l’époque d’Alexandre le Grand saisie au checkpoint Erez par le ministère de la Défense, le 16 juillet 2017. (Crédit : ministère de la Défense)

Il est difficile d’estimer la valeur de ces pièces, car beaucoup de facteurs entrent en jeu, mais elle pourrait être de plusieurs milliers de dollars. L’Autorité israélienne des antiquités examinent les pièces.

Le suspect a été arrêté et interrogé.

Rares pièces de l'époque d'Alexandre le Grand saisies au checkpoint Erez par le ministère de la Défense, le 16 juillet 2017. (Crédit : ministère de la Défense)

Rares pièces de l’époque d’Alexandre le Grand saisies au checkpoint Erez par le ministère de la Défense, le 16 juillet 2017. (Crédit : ministère de la Défense)