Un lycée israélien a attiré l’attention des médias après la découverte d’un graffiti portant le nom de l’école au camp d’extermination nazi d’Auschwitz, en Pologne.

Le graffiti, qui aurait été tracé à la craie, indique « Rogozin Migdal Haemek », le nom d’un lycée de la ville de Migdal Haemek, dans le nord du pays, ainsi que la date du 27 août 2017 et une étoile de David.

La date est celle d’un voyage à Auschwitz effectué le mois dernier par des dizaines d’élèves du lycée.

Après le scandale déclenché par ce vandalisme, le lycée a déclaré qu’il était « choqué » du graffiti, et avait mis en place une « équipe d’inspection spéciale » pour enquêter.

La responsable de l’organisation du voyage a indiqué à la Deuxième chaîne que le lycée tentait d’identifier les coupables.

D’autre part, un graffiti en hébreu a été découvert au camp d’extermination de Treblinka.

Le graffiti, quasiment illisible, semble indiquer « Zolga ».