Plus de 350 anthropologues du monde entier ont approuvé un boycott d’Israël et de ses institutions académiques.

La déclaration a été publiée le 1er octobre sur le site jadaliyya.com avec 231 signataires et un appel à d’autres personnalités visant à ajouter leurs noms à la liste. Vendredi, la liste avait atteint 360 noms.

« En tant que communauté de chercheurs qui étudient les problèmes de pouvoir, d’oppression et d’hégémonie culturelle, nous avons la responsabilité morale de parler et de demander des comptes à Israël et à nos propres gouvernements », dit la déclaration, qui approuve un « boycott des universités israéliennes complices de ces violations ».

Les institutions universitaires israéliennes, selon le communiqué, « sont complices de l’occupation et de l’oppression des Palestiniens » par « des liens intimes entre les institutions académiques israéliennes et le militaire, la sécurité et les institutions politiques ».

Parmi les signataires, 13 professeurs de la City University de New York et 13 de l’Université Columbia. 9 cosignataires sont répertoriés comme étant de l’Université Harvard et 8 de l’Université Yale.