Un groupe jusqu’alors inconnu, qui se fait appeler « le collectif des martyrs de Baha Alyan » a revendiqué l’attentat au camion-bélier à Jérusalem hier.

Dans un communiqué de presse qui circule sur la toile, le groupe a déclaré que Fadi al-Qunbar, le résident de Jérusalem Est de 28 ans qui a foncé dans un groupe de soldats, en a tué 4 et blessé 16, faisait partie de leur groupe.

Le communiqué du groupe a affirmé que cet attentat n’était pas le premier du groupe, et qu’il sera suivi « d’un torrent d’attentats fermes ».

Il est encore impossible de confirmer la fiabilité de cette revendication.

Baha Alya était l’un des deux hommes qui ont attaqué un bus à Jérusalem dans le quartier d’Armon Hanatziv le 13 octobre 2015. Ils avaient tiré et poignardé des passagers.

Les attaquants ont tué 3 personnes. Une fois la police sur les lieux, elle a tué Alyan. L’autre attaquant, Bilal Abu Ghanem, a reçu une balle et a été emmené en détention administrative. Il a été jugé pour meurtre et condamné à trois peine de prison à vie consécutives et à 60 années de prison supplémentaires.

Le Premier ministre a visité les blessés de l’attaque à l’hôpital, « au chevet de Dana, Idan et Liron, blessés lors de l’attaque terroriste de Jérusalem. Au cours de la visite, j’ai pu m’entretenir avec eux et leurs familles.
Une chose m’a été dite : ‘Cher Premier ministre, nous voulons reprendre du service, revenir dans nos unités et continuer notre mission de soldats de Tsahal’. Cette persévérance et envie de protéger notre pays est le véritable secret d’Israël et la raison pour laquelle nous allons vaincre les menaces qui se dressent devant nous, » a déclaré Netanyahu.