Les groupes juifs ont salué le verdict reconnaissant la culpabilité de l’auteur de l’attentat du Marathon de Boston.

Dzhokhar Tsarnaev, 21 ans, a été reconnu coupable des 30 chefs d’accusation mercredi dans une salle d’audience fédéral bondée de monde à Boston. Les attentats lors du marathon de Boston le 15 avril 2013 organisées par Tsarnaev et son frère ont tué trois personnes, dont un garçon de 8 ans, et a également blessé plus de 240, dont 17 qui ont perdu des membres.

Tamerlan Tsarnaev, 24 ans, a été tué quatre jours après l’attentat lors d’un échange de tirs avec la police. Un agent de police du Massachusetts Institute of Technology a également été tué à la suite de l’attaque.

Au moins 17 des charges pour lesquelles Dzhokhar Tsarnaev a été reconnu coupable peut entraîner l’application de la peine de mort. La phase judiciaire pour déterminer sa sentence débutera dès la semaine prochaine.

« Le verdict du jury reconnaissant la culpabilité de Dzhokhar Tsarnaev envoie un message retentissant que ceux qui se livrent à de tels actes de terrorisme devront rendre des comptes et payer un prix très lourd », s’est réjoui Robert Trestan, le directeur régional de la Nouvelle Angleterre de l’Anti-Defamation League, dans un communiqué.

« Il est clair que le jury était d’accord avec l’évaluation du procureur que Tsarnaev et son frère ont travaillé ensemble pour organiser un acte terroriste intentionnel, calculé et de sang-froid et ils doivent donc rendre compte de ses actes ».

Trestan a également déclaré que les frères ont été radicalisés en partie par « la propagande terroriste en ligne orientée vers les jeunes publics américains », ce qui montre « la gravité de la menace des extrémistes islamiques ».

Le Comité juif américain (AJC) a aussi salué dans un communiqué la décision de jury de condamner Tsarnaev.

« L’horreur commise par les frères Tsarnaev était une piqûre de rappel que les Américains doivent être vigilants et unis pour affronter la menace permanente du terrorisme djihadiste qui continue à défier notre pays et le reste du monde », a déclaré le directeur exécutif de AJC, David Harris.

« Bien que le verdict reconnaissant la culpabilité est très important pour amener un peu de justice, nous nous souviendrons toujours des victimes – Martin Richard, Krystle Campbell, et Lu Lingzi qui ont péri dans les attentats, ainsi que Sean Collier, l’agent de la faculté du MIT qui a lui aussi été tué, et les plus de 240 personnes qui ont été blessées, la plupart qui ont subi des blessures importantes ».

Le verdict est tombé après 11 heures de délibérations qui ont duré deux jours.