Un Israélien a signalé qu’un hôte britannique de Airbnb a refusé de lui louer un appartement parce que, a expliqué l’hôte, les Israéliens ne respectent pas « les droits fondamentaux ».

Ben Kelmer, un photographe de Tel-Aviv, a réservé un appartement à Londres pour une semaine en mars sur le site en ligne, qui a récemment été critiqué pour avoir intégré dans son offre des propriétés dans les implantations en Cisjordanie. Dans certains cas, les annonces indiquent que les propriétés sont en Israël.

Lorsque Kelmer a contacté l’hôte avec une question sur les transports en commun, l’hôte lui a répondu qu’il ne pouvait « même pas envisager de [l’] accueillir », a indiqué le Jewish News.

« Voilà comment le monde vous voit : des colons agressifs occupant des terres, détruisant des maisons. En quelques mots : qui ne respectent pas les droits fondamentaux de l’Homme », a clarifié le message. « Sur cette base, je ne peux même pas envisager de vous accueillir, même si vous me payez des millions ».

Kelmer a posté sur la page Facebook de Airbnb : « On a eu le droit à une bonne dose de bigoterie européenne de classe A et à de la discrimination à son meilleur niveau, masqué par une soi-disante protestation politique socialement responsable de la pire espèce des préjugés, qui sont strictement réservés aux Israéliens ».