Un hôtel de Londres a rejeté la demande de projection privée d’un film en hommage au leader palestinien Marwan Barghouthi, actuellement condamné à cinq peines de prison à vie pour le meurtre de Juifs israéliens.

La Mission palestinienne au Royaume Uni avait décidé de projeter « Marwan: A film about the life and struggle of Marwan Barghouti », un film consacré à la vie et à la lutte du détenu, dans une salle de cinéma du May Fair Hotel, rapporte le Jewish Chronicle londonien.

« Nous avons été récemment approchés par l’état de Palestine pour organiser une projection privée au May Fair Theatre. Comme c’est notre pratique habituelle, nous avons fait des vérifications préalables. A la suite de quoi, nous avons décidé de ne pas donner suite à l’événement », a déclaré un porte-parole du groupe Edwardian Hotels London au site d’informations Jewish News UK.

La Mission palestinienne a fait savoir dans une déclaration, selon Jewish Chronicle, que le film devait être projeté « pour marquer la Journée des prisonniers en solidarité avec les 6 500 prisonniers politiques palestiniens dans les prisons israéliennes dont un grand nombre commencera une grève de la faim ce jour-là. »

Plus de 1 100 prisonniers palestiniens actuellement détenus dans les prisons israéliennes ont lancé cette grève la semaine dernière lors d’une initiative qui a coïncidé avec la publication d’une lettre ouverte de Barghouthi dans le New York Times intitulée « Pourquoi nous sommes en grève de la faim dans les prisons israéliennes ».

Le Times n’avait pas identifié Barghouti comme étant un assassin condamné dans sa présentation de l’auteur, rectifiant ultérieurement cette omission par une note de l’éditeur ajoutée suite à des plaintes.

La projection devait alors lieu dimanche. Yom Hashoah, ou la Journée de commémoration de l’Holocauste, commence cette nuit-là en Israël.