Le nouvel album « Méditérannéennes » de Julie Zenatti, se veut axé sur des titres et des interprètes aux origines méditerranéennes.

Le titre du premier extrait de l’opus, Zina, qui veut dire jolie en arabe est interprété avec la chanteuse Chimène Badi et se veut un chant de tolérance et un appel à la liberté.

Il s’agit de l’adaptation d’une chanson du groupe algérien Babylone qui a connu un véritable succès en Algérie.

Le personnage principale, Zina, est « née ici de parents d’ailleurs » à l’image des deux chanteuses, Chimène Badi étant originaire de Tunisie et Zenatti est d’origine italienne, juive, et algérienne.