MONTREAL – Le parquet québécois n’inculpera pas pour crimes de haine un imam qui avait déclaré, dans une mosquée de Montréal, qu’il priait pour qu’Allah « détruise les Juifs maudits. »

Dans une vidéo de novembre 2014 publiée sur YouTube, Sayyed Al-Ghitawi avait dit au Centre islamique Al-Andalous qu’Allah allait tuer les Juifs « un par un. »

B’nai Brith Canada et le Centre pour Israël et les Affaires juives avaient porté plainte en février et en mars contre Al-Ghitawi et un autre imam ayant tenu des propos similaires, mais le parquet a indiqué la semaine dernière que trop de temps s’était écoulé depuis ces discours, et qu’il n’existait probablement pas assez de preuves pour les condamner.

« Nous sommes évidemment très déçus que, si ce qu’a dit [Ghitawi] n’est pas suffisant pour être considéré comme une incitation au génocide, on ne sait pas ce qui le serait », a déclaré le rabbin Reuben Poupko, du Centre pour Israël et les Affaires juives, à CJAD News.

« C’était explicite, c’était répété, c’était sans ambigüité. »