Un rabbin haut responsable de la communauté juive de Washington, soupçonné d’avoir dissimulé une caméra dans les douches pour femmes d’un bain rituel, a été formellement accusé de voyeurisme, a-t-on appris jeudi de source judiciaire.

Barry Freundel, 62 ans, rabbin de la synagogue Kesher Israel de Washington, une synagogue en vue de la capitale américaine, est soupçonné d’avoir dissimulé dans un radio-réveil la caméra, braquée sur l’entrée des douches pour femmes qui jouxtent le « Migveh », le bain rituel, de la synagogue.

Le rabbin, qui a plaidé non coupable, a été formellement accusé mercredi de « voyeurisme » et « enregistrement » par le tribunal de district de Washington. Laissé en liberté avec interdiction de s’approcher de la congrégation, il risque jusqu’à six ans de prison.

Il doit à nouveau comparaître le 12 novembre.

La caméra a enregistré les images, saisies au domicile du rabbin, d’au moins six femmes dévêtues ou partiellement dévêtues alors qu’elles sortaient de la douche ou se changeaient, indiquent les documents de justice. Trois vidéos datent du 2 juin dernier.

L’homme avait été vu par un témoin en train de manœuvrer l’appareil et un mandat de perquisition a été lancé le 13 octobre.

Marié et père de trois enfants, il a été suspendu de ses fonctions sans salaire, précise la synagogue sur son site internet.

Selon le Washington Post citant une page de biographie depuis disparue de ce site internet, le rabbin était à la tête du comité des conversions du Conseil rabbinique d’Amérique et vice-président régional du Vaad, un conseil de rabbins.

Diplômé en droit, il enseignait dans plusieurs universités de la région.