Selon l’acte d’inculpation diffusé dimanche, Yehiel Weissenstern, âgé de 18 ans, avec deux autres hommes, a vu un homme arabe marchant avec une collègue juive de travail dans la rue Agrippas de Jérusalem qui se trouve à proximité du marché, dans la soirée du 4 septembre.

Après avoir interrogé le couple pour s’assurer que l’homme était arabe et la femme juive, l’accusé, qui réside dans la ville à prédominance ultra-orthodoxe de Moddin Illit, et les deux autres hommes ont insulté la victime arabe, sorti un couteau et l’ont menacée de le « bousiller ».

Ils lui auraient couru après, l’auraient encerclé et lui auraient dit qu’il ne pouvait plus travailler dans le marché. Ensuite, ils ont commencé à le frapper, et après qu’il est tombé au sol, l’assaillant présumé lui aurait donné des coups de pied, précise l’acte d’accusation.