Un Israélien arrêté à Chypre pour suspicion de trafic d’organes
Rechercher

Un Israélien arrêté à Chypre pour suspicion de trafic d’organes

Un suspect aurait vendu des organes sur le marché noir, effectué des greffes illégales et falsifié des documents

Une greffe d'organe. Illustration. (Crédit : Flash90)
Une greffe d'organe. Illustration. (Crédit : Flash90)

Un Israélien a été arrêté à Chypre mardi. Il est suspecté de trafic d’organes, selon la radio israélienne.

L’homme de 77 ans est recherché en Israël pour avoir vendu des organes, effectué des greffes d’organes illégales et pour avoir falsifié des documents, rapporte la radio. Il a été arrêté dans la ville chypriote de Larnaca.

Un mandat d’arrêt international a été délivré à l’encontre de cet individu, ce qui a permis de l’interpeller.

La police chypriote a demandé aux autorités légales du pays de prolonger sa détention.

En 2014, Uzi Shmueli, un citoyen israélien et ancien footballeur professionnel a été arrêté à Chypre pour suspicion de trafic d’organes.

Shmueli dirigeait un réseau criminel qui entraîant des jeunes femmes israéliennes en difficulté, principalement originaires du sud du Pays. Ils les envoyait en Turquoi et payait 20 000 shekels (un peu moins de 5 000 €) en échange de leurs reins.

D’anciens rapports ont indiqué que les patients israéliens étaient prêts à payer jusqu’à 20 000 dollars pour un rein sur le marché noir. Dans cette affaire, on ne sait pas si les Israéliens sont les bénéficiaires des organes vendus par Shmueli ou par l’homme récemment arrêté.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...