Un jeune homme juif a porté plainte après avoir été agressé par une dizaine de personnes et légèrement blessé jeudi devant son domicile à Bobigny, près de Paris, a-t-on appris vendredi de sources concordantes.

Ce proche, âgé de 19 ans, de la Ligue de défense juive (LDJ), un groupe de militants radicaux impliqué dans de récents incidents avec des militants propalestiniens, a raconté avoir été pris à partie par trois hommes qui l’attendaient au pied de son immeuble, ensuite rejoints par un groupe d’une dizaine de personnes.

D’après une source policière, certains des agresseurs étaient armés de bâtons. “Ils lui ont porté plusieurs coups à la jambe et sur le flanc”, avant d’être “mis en fuite” par un habitant de l’immeuble, a dit cette source.

L’identité et les coordonnées du jeune homme avaient été publiées au préalable sur une page Facebook, où la victime avait été la cible de menaces.

D’après une source proche de l’enquête, le jeune homme “est a priori un membre de la LDJ”. “Il avait été repéré sur internet” et avait porté plainte le 21 juillet après avoir reçu de premières menaces, a expliqué cette source.

Selon l’Union des étudiants juifs de France, “les agresseurs lui auraient dit ‘on est là pour casser du Juif’ et ‘on va te faire la même chose qu’à Ilan Halimi’”, un jeune Juif enlevé, séquestré et torturé à mort par un gang qui escomptait extorquer une rançon à sa famille en 2006.

Certains membres de la LDJ s’étaient opposés le 13 juillet à des militants propalestiniens aux abords d’une synagogue à Paris, à la fin d’une manifestation anti-israélienne, avant d’être séparés par la police.