Un journaliste israélien, qui s’est promené pendant des heures à travers Paris, en portant une kippa pour tester les réactions face aux Juifs, a enregistré de nombreuses menaces et insultes .

Zvika Klein, journaliste pour le site d’information le nrg.co.il et le journal Makor Rishon, a publié dimanche les images de sa promenade de la semaine dernière à Paris et en banlieue parisienne (le reportage de Klein est ici).

De nombreux incidents antisémites se sont produits lorsque Klein marchait à Sarcelles, une ville de banlieue dans laquelle vit une importante population musulmane. Son périple au centre de la capitale a été beaucoup plus calme en comparaison, a-t-il dit la semaine dernière à JTA.

Une scène montre une personne portant un bonnet noir lui dire     « Juif » en marchant à côté de Klein, qui était filmé par une caméra cachée par un collègue équipé d’un sac à dos avec un micro.

Dans deux incidents distincts, l’un impliquant un homme et l’autre une femme, des passants crachent dans sa direction.

Dans un autre quartier de Paris, les passants lui crièrent « Vive la Palestine ». Dans plusieurs cas, les passants ont insulté Klein, le traitant d’homosexuel ou insinuant qu’il s’était rendu dans leur quartier à la recherche de sexe.

La vidéo, intitulée « 10 heures de marche à Paris en tant que Juif » s’est inspirée d’une vidéo qui montrait Shoshana Roberts harcelée sexuellement à plusieurs reprises en se promenant à New York. Depuis qu’elle l’a publiée sur YouTube, la vidéo de Roberts a enregistré plus de 39 millions de vues.

Le nombre d’incidents antisémites recensés en France a plus que doublé en 2014 par rapport à l’année précédente, atteignant 851 cas.

En janvier, un journaliste a fait le tour de la ville suédoise de Malmö, en portant une kippa pour tester les réactions envers les Juifs. Il a été frappé et insulté par les passants avant de fuir par crainte d’incidents plus violents.

La chaîne Sveriges Television avait diffusé des images – qui rendaient compte d’une partie des incidents qui se sont produits en l’espace de quelques heures – enregistrées secrètement lors de la marche de Petter Ljunggren à travers Malmö .

Dans une séquence, alors que Ljunggren – qui, en plus de porter une kippa portait aussi une étoile de David en pendentif – était assis à la terrasse d’un café dans le centre de Malmö en lisant un journal, plusieurs passants lui ont lancé des insultes.

Ailleurs, le journaliste dit qu’une personne l’a frappé au bras même si cela n’a pas été enregistré. Une des personnes maudit Ljunggren en l’appelant « diable juif », « merde juive » et un autre lui a dit de « dégager ».

Des dizaines d’incidents antisémites sont enregistrés chaque année à Malmö, une ville où des immigrants de première et de deuxième génération du Moyen-Orient représentent un tiers d’une population d’environ 300 000 âmes.

Plusieurs centaines de Juifs y vivent.