Une équipe de chercheurs israéliens du Technion a découvert deux protéines qui pourraient supprimer le cancer et contrôler la croissance et le développement des cellules.

L’étude a été menée dans le laboratoire du Professeur Aaron Ciechanover, lauréat israélien du prix Nobel de chimie, et dirigée par le docteur Yelena Kravtsova-Ivantsiv. L’équipe comprenait des chercheurs et des médecins des centres médicaux Rambam, Carmel et Hadassah.

Dans un article publié la semaine dernière dans la revue Cell, les chercheurs ont montré comment les protéines pourraient refouler les tissus cancéreux et expliqué qu’une forte concentration d’une protéine appelée KPC1 et d’une autre appelée P50 dans le tissu peuvent le protéger de tumeurs cancéreuses.

La recherche a également détaillé comment le processus de l’ubiquitine – un système de cellules responsable de la dégradation des protéines endommagées qui peuvent nuire à des cellules et aux tissus, que Ciechanover a découvert (avec d’autres) et pour lequel il a remporté le Nobel – a un rôle dans le mécanisme.

L’étude a été réalisée sur des tumeurs humaines cultivées dans des souris, et des échantillons de tumeurs humaines.

Ciechanover a déclaré au PR Newswire que de nombreuses années de recherche sont nécessaires « pour établir la recherche et acquérir une solide compréhension des mécanismes à l’origine de la suppression des tumeurs. Le développement d’un médicament basé sur cette découverte est une possibilité, mais n’est pas une certitude, et le chemin vers un tel médicament est long et loin d’être simple ».