SYDNEY – Le maire de la municipalité de Mosman, à Sydney, a été accusé d’antisémitisme, après avoir décliné une invitation pour une cérémonie à la Grande Synagogue de la ville. Il a évoqué son opposition aux actions d’Israël en Cisjordanie.

Le maire Peter Abelson a reçu une invitation personnelle pour l’événement annuel Law Service, qui a lieu en début d’année civile.

Il a répondu au Dr Benjamin Elton, rabbin de la Grande Synagogue : « Je vous remercie de votre invitation pour la cérémonie du Law Servicede 2017 à la Grande Synagogue. Je n’y assisterais pas… Je souhaiterais vous faire part de mon inquiétude concernant l’occupation grave et illégale en Cisjordanie, qui suscite une division et une amertume intense, et qui, tant qu’elle n’est pas résolue, causera un terrorisme sans fin dans le monde entier, y compris ici. »

Abelson a déclaré à la station de radio SBS que son oncle a été assassiné par les nazi par ce qu’il était juif.

« De nombreuses personnes ont des opinions très fortes en ce qui concerne l’occupation de la Cisjordanie. De nombreuses personnes qui sont juives, dont moi-même, à moitié juif. Présumer de l’antisémitisme d’une personne à a cause de son opinion sur l’occupation… c’est ridicule », a déclaré Abelson.

« Le maire boycotte les juifs australiens parce qu’il désapprouve la politique du gouvernement israélien », a déclaré Vic Alhadeff, PDG du New South Wales Jewish Board of Deputies au JTA.

« Pourquoi s’aventure-t-il dans la politique étrangère et pourquoi est-ce qu’il tient les juifs australiens responsables de ce que fait le gouvernement en Israël. Il est de son devoir de représenter ses électeurs juifs, et c’est déplacé de sa part de les bouder en refusant d’assister à un événement de la communauté juive. »

Elton a déclaré qu’Abelson « est en droit de critiquer l’État d’Israël. Il n’est peut-être pas antisémite, mais ce qui est antisémite, c’est de tenir les juifs pour responsables des actions du gouvernement… boycotter une synagogue parce que vous désapprouvez la politique actuelle de l’État d’Israël, c’est complètement déraisonnable. »

D’autres maires et parlementaires de New South Wales étaient conviés à cet événement.