BUENOS AIRES, Argentine – Un médecin argentin-israélien a été honoré par le Parlement de la ville de Buenos Aires pour sa « personnalité exceptionnelle dans le domaine des droits de l’Homme » et l’aide qu’il a apportée aux victimes de la guerre civile syrienne.

Le docteur Alejandro Roisentul, qui vit en Israël depuis 28 ans, a été félicité mardi pour le rôle qu’il a joué dans les soins apportés aux patients syriens à l’hôpital Ziv Medical à Safed, en Israël.

« Les blessés syriens, même les enfants, sont arrivés à la frontière d’Israël à pied, en très mauvais état. Tsahal les a amenés à notre hôpital et nous, les médecins israéliens, les avons aidés, nous les avons guéris. Ils nous considéraient comme l’ennemi, mais après avoir été pris en charge en Israël, ils ont changé de point de vue. J’espère que ces petites avancées peuvent aussi contribuer à la paix », a déclaré Roisentul aux médias argentins.

Roisentul est né à Buenos Aires en 1964 et a obtenu son diplôme de dentiste à l’université de Buenos Aires en 1986. Trois ans plus tard, il a déménagé en Israël et a rejoint l’armée israélienne. Actuellement, il est responsable de l’unité de chirurgie maxillo-faciale de l’hôpital Ziv, un hôpital situé à Safed, dans le nord d’Israël, à moins de 65 km de la frontière syrienne.

La cérémonie du mardi a réuni des parlementaires, le secrétaire des droits de l’Homme du pays et l’ambassadeur israélien. Le site officiel du Parlement de Buenos Aires a décrit Roisentul comme « un Israélien qui guérit et sauve la vie des Syriens qui ne connaissent pas leurs voisins ou ont une vision déformée (d’eux) ».

Roisentul a déclaré aux médias locaux que sept Syriens ont été soignés à Ziv en 2013 et « plus de 1 500 Syriens ont été soignés gratuitement depuis lors, juste dans notre hôpital. J’ai reçu des personnes gravement blessées à la tête et à la bouche, la plupart d’entre elles ne pouvaient pas parler ou manger correctement, et elles retournent en Syrie avec un sourire sur leur visage. Nous les aidons aussi avec des vêtements et parfois ils vivent pendant des mois à l’hôpital… des personnes sans endroit où aller ».

Roisentul a également fait une conférence à la Société argentine maxillo-faciale, a participé à des rencontres privées avec des professeurs de médecine argentins et à des rencontres dans des institutions juives.

Une longue interview avec Roisentul sera diffusée vendredi dans l’un des talk-shows les plus populaires en prime time. En octobre, il sera récompensé par l’Association américaine des chirurgiens bucco-dentaires et maxillo-faciaux.