La police israélienne a déclaré dimanche qu’un médecin et deux autres personnes avaient été arrêtés pour « trafic illégal d’organes ».

Selon la police, les suspects « identifiaient des individus qui avaient besoin d’une greffe et leur proposaient leurs services contre de l’argent. »

« L’un des suspects était chargé d’obtenir les autorisations nécessaires pour réaliser la greffe illégalement, notamment en fabriquant de faux documents. »

Ils ont été arrêtés dimanche matin après une enquête sous couverture, a déclaré la police.

Deux des suspects, âgés de 41 et 38 ans, sont « suspectés de trafic et de vente d’organes, de fraude, et d’usage de faux documents », a annoncé la police.

Le troisième, médecin, a plus de 80 ans, a annoncé la police. Il a été « libéré sous conditions, dont cinq jours de résidence surveillée, pendant que l’enquête continue. »