Un médecin grec a été arrêté pour incitation à la haine raciale après avoir affiché une pancarte « Les juifs ne sont pas les bienvenus » devant son cabinet.

Le docteur, un neurologiste de 57 ans de Thessalonique, a aussi été accusé de possession d’armes et de croyances pro-nazies, selon l’agence de presse Greek Reporter.

L’enseigne était écrite en allemand. Le médecin, resté anonyme, fait partie du parti ultra-nationaliste Aube dorée et est un pro-nazi déclaré, selon les médias. Le parti est notamment connu pour son drapeau ressemblant à la croix gammée nazie et ses dirigeants négationnistes.

La police a découvert trois dagues, 12 couteaux et des médicaments sans prescription au domicile du médecin. Des symboles nazis étaient gravés sur deux des dagues.

La communauté de Thessalonique était un centre important de la vie juive séfarade pendant plus de 450 ans après leur expulsion d’Espagne. Environ 55 000 Juifs y vivaient avant la Seconde Guerre mondiale, la population juive est aujourd’hui estimée à 1 000 âmes.