Un memorial consacré à Alberto Nisman dans le nord d’Israël
Rechercher

Un memorial consacré à Alberto Nisman dans le nord d’Israël

Le monument en mémoire du procureur argentin, qui avait fait le lien entre un attentat à Buenos Aires et l’Iran, va être inauguré à Nahariya

Une veillée à Buenos Aires pour le premier anniversaire de la mort du procureur Alberto Nisman, le 18 janvier 2016. (Crédit : Omer Musa Targal / Agence Anadolu / Getty Images)
Une veillée à Buenos Aires pour le premier anniversaire de la mort du procureur Alberto Nisman, le 18 janvier 2016. (Crédit : Omer Musa Targal / Agence Anadolu / Getty Images)

Un monument à la mémoire du procureur juif argentin assassiné Alberto Nisman sera érigé dans la ville de Nahariya, dans le nord d’Israël, deux ans après sa disparition.

Le corps sans vie de Nisman avait été retrouvé le 18 janvier 2015. Il avait quelques jours auparavant accusé la présidente d’alors, Cristina Fernandez de Kirchner, d’avoir couvert le rôle tenu par l’Iran lors de l‘attentat à la bombe survenu au centre communautaire juif de l’Amia à Buenos Aires.

L’explosion qui avait eu lieu dans le centre avait tué 85 personnes et fait des centaines de blessés. L’Iran avait démenti tout lien avec l’attaque et refusé de livrer les suspects incriminés dans l’affaire.

La plus haute cour du pays avait accepté une requête soumise par une délégation d’associations juives d’Argentine, requête qui réclamait le rééxamen de l’accusation lancée, le 14 janvier, par Nislam. Il avait affirmé que Kirchner, son ministre des Affaires étrangères, Hector Timerman et d’autres responsables du gouvernement étaient impliqués dans le dossier.

Nisman, qui avait établi un lien entre l’attentat de l’Amia et des ordres données depuis l’Iran et qui avait identifié le kamikaze – un membre du Hezbollah – avait été retrouvé mort quatre jours plus tard, une balle dans la tête. Les autorités n’étaient jamais parvenues à déterminer s’il avait été tué ou s‘il s’était suicidé.

C’est l’artiste argentin Israel Ghelman qui a créé le monument, sous la forme d’une Etoile de David tenant en équilibre les balances de la justice. Les organisateurs affirment que c’est le seul momument consacré à la mémoire de Nisman dans le monde entier.

Ghelman a déclaré au site Internet d’information Agencia de Noticias AJN qu’il avait puisé son inspiration dans une ligne du texte talmudique de la Mishna, selon lequel “le monde repose sur trois piliers : la justice, la vérité et la paix”.

Ghelman confie que cette phrase “m’a guidé dans l’élaboration du projet du moment parce qu’elle incarne la conduite courageuse du procureur Alberto Nisman qui a mis sa vie en danger au nom de la vérité”.

Le mémorial a été érigé à l’initiative de l’organisation des Latino-américains en Israël et parrainé par Teresa Rosenfarb et Daniel Dunkelman.

La mère de Nisman, sa veuve et ses filles, seront présentes lors de son dévoilement.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...