Le musée Beit Hatfusot, connu sous son ancien nom de musée de la Diaspora, à Tel Aviv, va recevoir deux dons de 5 millions de dollars.

Les dons proviennent de la Fondation de la famille Maltz – basée à Cleveland et créée par Milton et Tamar Maltz – et d’Alfred Moses, l’ancien ambassadeur des États-Unis en Roumanie.

Alfred Moses fut également agent de liaison entre l’ancien président Jimmy Carter et la communauté juive américaine.

Selon un communiqué de presse publié par le musée, le don de Moses sera destiné au Grand Hall des synagogues du musée.

Le Grand Hall des synagogues sera un espace dédié aux reconstitutions de synagogues du monde sur une période remontant à 3 000 ans.

La famille Maltz est à l’origine de plusieurs dons, destinés à des établissements culturels. La famille voudrait voir leur don investi dans le développement d’une plateforme éducative et interactive pour les jeunes visiteurs.

« Ces deux dons importants, en l’espace de quelques semaines, sont des étapes importantes pour faire de l’établissement du Beit Hatfusot un lieu clé de l’avenir juif, » a déclaré Irina Kogan Nevzlin, présidente de Beit Hatfusot, dans le communiqué.

« Le musée racontera et retracera l’Histoire de notre peuple dans son ensemble, sera le gardien de multiples d’histoires personnelles, et servira de plateforme pour lier les Juifs à travers le monde entier. »