Un homme portant un brassard nazi à Seattle a été assommé dimanche lors d’un incident qui a été filmé. L’homme a été retrouvé par les réseaux sociaux après avoir agressé un homme afro-américain dans un bus.

Les usagers de Twitter, Facebook et Reddit avaient partagé une image du néo-nazi assis dans un bus en direction du centre-ville de Seattle. L’homme portait une veste en cuir avec un brassard rouge et blanc représentant une croix gammée. La personne qui avait publié l’image à l’origine avait indiqué que l’inconnu harcelait un homme afro-américain dans le bus.

Elle avait plus tard partagé un post qui disait que l’homme hurlait au visage des passagers et qu’il affirmait être armé.

L’inconnu a été rapidement retrouvé et pris à partie par un groupe d’anti-fascistes. Dans une vidéo largement partagée, l’un des hommes assomme le néo-nazi en ne lui portant qu’un seul coup au visage.

Alors que l’homme tombe au sol, inconscient, une voix hors-cadre se fait entendre, criant « Bonne nuit ».

La vidéo a été téléchargée sur YouTube mais rapidement supprimée parce que « violant la politique de YouTube sur le harcèlement ». La vidéo reste toutefois disponible sur Twitter.

Un utilisateur de Facebook, appelé Sean Patrick Duff, a indiqué à Buzzfeed avoir été témoin de la confrontation.

« Je sortais tout juste du bus et je marchais vers un cinéma et j’ai vu un gars qui a été vraiment odieux tout le long du trajet. C’est un truc auquel je suis habitué dans le centre-ville de Seattle, mais là, j’ai vu le brassard nazi et j’ai réalisé qu’on avait affaire à quelqu’un qui était plus que simplement odieux », raconte-t-il.

« J’avais pris plus de 800 mg de THC et j’étais bien trop perché pour me battre, alors je me suis simplement tenu derrière, avec deux autres passants, pour regarder ce qui allait se passer ».

L’utilisateur anonyme, à l’adresse @teethnclaws, a ajouté qu’il avait admiré l’homme qui a frappé le nazi.

« Je dirais que nous avons réussi à identifier, à retrouver et à nous unir pour neutraliser un danger évident et présent pour Seattle. Que nous ayons travaillé ensemble pour le coup qui a été donné ou non », dit-il, « moi, en particulier, j’applaudis ce héros anonyme ».

Le département de la police de Seattle a fait savoir dans une série de tweets que l’homme qui portait le brassard avait refusé d’engager des poursuites.

« Aux environs de 16 heures dimanche, le département de la police de Seattle a reçu des informations portant sur un homme qui arborait un brassard à croix gammée et qui cherchait la bagarre sur la 3ème avenue/Pine », ont tweeté les forces de l’ordre. « La police s’est trouvée sur les lieux en cinq minutes et nous l’avons découvert au sol. Il a refusé de donner des informations sur l’incident et il est parti après avoir ôté son brassard. Personne d’autre sur les lieux n’est entré en contact avec les agents pour faire un rapport sur l’incident ».