Les industries aérospatiales israéliennes (IAI),la plus importante entreprise aérospatiale et de défense au sein de l’Etat juif, a fait savoir mardi qu’une unité avait développé un nouveau capteur de renseignement de communication à haute-fréquence mobile qui peut être utilisé lors de missions tactiques terrestres et maritimes.

Le capteur mobile, de petite taille, a été développé par Elta Systems Ltd., une filiale d’IAI, et sera utilisé pour créer une version compacte de son radiogoniomètre terrestre et naval de type COMINT HF – ELK-7065.

La communication haute-fréquence joue un rôle de plus un plus important dans les applications militaires, paramilitaires et civiles et elle est souvent utilisée par les terroristes, les immigrants clandestins, les pirates et les pêcheurs illégaux, a fait savoir l’IAI dans un communiqué.

Les radios avancées haute-fréquence (HF) permettent de voir au-delà de la communication qui se trouve dans le champ de vision, sans besoin d’une communication satellitaire coûteuse et sans risque d’être intercepté par des serveurs cellulaires.

La communication HF s’avère également être une solution pratique et de plus en plus utilisée par les militaires et les opérateurs paramilitaires pour intercepter des activités illégales.

Elta, au sein de l'IAI, a développé un nouveau produit, l'ELK-7065 3D HF COMINT, qui permet d'intercepter rapidement et d'identifier des signaux radio haute-fréquence (Autorisation)

Elta, au sein de l’IAI, a développé un nouveau produit, l’ELK-7065 3D HF COMINT, qui permet d’intercepter rapidement et d’identifier des signaux radio haute-fréquence (Autorisation)

L’utilisation croissante de la communication HF a entraîné une hausse de l’intérêt porté à ce type de système de renseignement, a fait savoir l’IAI, mais les technologies actuelles sont lourdes et exigent le déploiement de larges antennes qui occupent des champs de plusieurs centaines de mètres.

Cet important déploiement donne un aspect peu pratique à ces systèmes hors des applications stratégiques fixes.

Le nouveau produit basé sur le capteur ELK-7065 3D HF COMINT permet une interception et une identification rapide de signaux HF et crée une image fiable des signaux électroniques présents et permet une géolocalisation précise, a fait savoir l’IAI.

Illustration d'un centre de renseignements de signaux automatisés d'Elta, filiale de l'IAI (Autorisation)

Illustration d’un centre de renseignements de signaux automatisés d’Elta, filiale de l’IAI (Autorisation)

La configuration d’une antenne HF, qui mesure 1,2 mètre de diamètre – se substituant aux larges antennes – est adaptée aux applications fixes ou mobiles des forces navales ou terrestres, a fait savoir l’IAI.

« Cette ligne de produits innovants a généré de l’intérêt, et des démonstrations se sont avérées réussies pour de nombreux clients à travers le monde pour des applications de guerre symétriques et asymétriques », a commenté Nissim Hadas, président exécutif de l’IAI et président d’Elta dans un communiqué.

L’IAI a fait savoir dans un communiqué séparé qu’un centre de renseignement de signal automatisé, également développé par Elta, a été rendu opérationnel avec un client dont le nom n’a pas été révélé. Le centre a intégré et a fusionné tous les capteurs de renseignement par signal, a fait savoir l’IAI, et c’est la première fois qu’un tel centre a été développé pour gérer un tel nombre de capteurs et de données.