L’une des exportations les plus animées d’Israël, la franchise des Power Rangers, se renouvelle sur grand écran avec « The Mighty Morphin Power Rangers », la série de télévision des années 1990 très populaire de Haim Saban, se dirige vers un remake du long-métrage.

Saban, un magnat des médias d’origine égyptienne, a grandi en Israël. Au cours des trois dernières décennies, il a soigneusement construit son empire estimé à plusieurs milliards de dollars à Hollywood. Il a conclu un partenariat avec la boîte de production canado-américaine Lionsgate Films pour redonner vie aux super-pouvoirs de ses héros.

Les Power Rangers raconte l’histoire d’un groupe de jeunes gens ordinaires qui découvrent qu’ils ont chacun un pouvoir, et qu’une fois réunis, ils deviennent alors invincibles.

La série originale a fait un carton sur les petits écrans américains en 1993. Cinq ans après Saban lance avec succès sa boîte, Saban Entertainment Group.

« Les histoires et les personnages des Power Rangers ont été adoptés par des générations de spectateurs depuis plus de 20 ans, et aujourd’hui, ils sont plus puissants que jamais, » a indiqué Jon Feltheimer, le directeur de Lionsgate, dans un communiqué publié par Los Angeles Times.

Cela a a été une semaine chargée pour Saban, selon The Hollywood Reporter, – en effet le milliardaire envisage également d’acheter l’Hôtel Bel Air et l’emblématique Beverly Hills Hôtel appartenant au Sultan Hassanal Bolkiah du Bahreïn.

Les propriétés, qui ont longtemps servi de refuges pour les plus riches et les plus célèbres stars de Hollywood, ont fait l’objet d’un boycott après que le Bahreïn a adopté une série de lois très sévères de la charia.