Un nouveau satellite d’espionnage israélien a été mis sur orbite jeudi, a indiqué le ministère de la Défense, renforçant les moyens de l’Etat hébreu de surveiller les activités de son ennemi iranien.

Le satellite d’observation Ofek 10, lancé dans l’espace sur la fusée Shavit mercredi soir, surpasse des modèles plus anciens avec sa capacité de « sauter » d’une cible à l’autre plutôt que de simplement « balayer » des zones, ont indiqué à la presse des responsables du ministère.

Le ministre de la Défense Moshe Yaalon a affirmé que Ofek 10 permettra de « mieux gérer les menaces proches et lointaines, à toute heure (…) et par tous les temps ».

Israël, considéré comme la seule puissance nucléaire du Moyen-Orient -ce que l’Etat hébreu n’a toutefois jamais confirmé explicitement-, soupçonne l’Iran de vouloir, sous couvert de programme nucléaire civil, se doter de l’arme atomique.

Téhéran dément catégoriquement ces allégations.

Avant Ofek 10, la fusée Shavit avait déjà mis six satellites espions sur orbite, le dernier en date à la mi-2010, depuis une base du sud du pays.