Un nouvel élu à la Knesset, membre du Likud, a provoqué des remous lorsque son ancienne profession a été révélée : manager d’un casino de la riviera bulgare.

Oren Hazan, 33 ans, qui occupait la 30e place de la liste victorieuse des élections, a travaillé dans un hôtel-casino dans la ville de Burgas jusqu’en 2013, a révélé la Deuxième chaîne dimanche.

Après avoir rejoint le Likud, il s’est distingué pour ses positions sur la ségrégation des résidents israéliens et des Palestiniens dans les autobus de Cisjordanie et pour une prise de bec avec un militant de gauche au Centre interdisciplinaire d’Herzliya au cours de la campagne électorale.

Lundi, Hazan a dénoncé les critiques contre sa profession. Il a expliqué que c’était un métier tout à fait honnête et a affirmé être victime des médias.

« Je fais partie de la deuxième génération qui est abusé par les médias, uniquement parce que je ne suis pas un membre de l’establishment [des médias] », écrit Hazan, fils de l’ancien député du Likud Yehiel Hazan, sur Facebook.

Selon la Deuxième chaîne, Hazan a indiqué que le casino, qui se situe dans la station balnéaire de Burgas, était tout à fait légal et réglementé par les autorités bulgares. Il a précisé au micro de la chaîne que son rôle était de gérer l’hôtel, qui a un casino dans l’enceinte de l’hôtel lui-même géré par l’hôtel.

Yehiel Hazan avait été déclaré coupable de faux et usage de faux, de fraude et d’abus de confiance après un double vote à la Knesset en 2003 et pour avoir tenté de dissimuler les preuves.

Il a été condamné à quatre mois de travaux d’intérêts généraux et à une peine de prison avec sursis de six mois.

Le nouvel élu qui sera bientôt assermenté a rejeté les critiques des médias dans une publication postée sur Facebook : « je ne vais pas laisser quelques journalistes ternir mon passé et mon travail – nuire (encore une fois) à ma famille. »

« Nous sommes déjà à l’abri, immunisés contre vous », a-t-il proclamé.