Une parokhet datant du 19ème siècle, appartenant à l’origine à une synagogue tchèque, a été renvoyé au Musée juif de Prague.

La parokhet est le rideau, fermant l’Arche sainte et dissimulant les rouleaux de la Torah.

Le morceau de tissu a été découvert l’année dernière dans une boîte d’objets anciens livrés à la maison de vente aux enchères Sotheby’s, à New York, pour être revendus, selon l’Agence d’information tchèque.

La parokhet avait disparu de la collection du musée pendant près de 60 ans.

L’objet rituel provient de Mlada Vozice, dans la Bohême du Sud, selon l’agence de presse.

Il sera exposé au musée dès le mois prochain.