Un documentaire sur la plus ancienne survivante de la Shoah a reçu un Oscar, une semaine après la mort de la rescapée.

La vie Alice Herz-Sommer, décédée le 23 février à 110 ans, est le sujet du film intitulé « The Lady In Number 6: Music Saved My Life », qui a remporté dimanche soir l’Oscar du meilleur court métrage documentaire.

Lors du discours de remerciements, le réalisateur Malcolm Clarke a dit être frappé par l’ « extraordinaire faculté au bonheur » de Herz-Sommer et « son incroyable faculté au pardon. »

Alice Herz-Sommer, juive originaire de Prague, avait passé deux années pendant la deuxième guerre mondiale dans le camp de concentration de Terezin, en Tchécoslovaquie, où elle distrayait ses codétenus en jouant du piano.

Le film est tout sauf un documentaire lugubre sur la Shoah, mais plutôt une affirmation sans faille de la vie, accompagnée d’éclats de rire.

Le producteur Nick Reed et le réalisateur Malcolm Clarke ont hésité avant de se lancer dans la réalisation du documentaire.

« Nous nous sommes demandés : qui va regarder un énième documentaire sur la Shoah avec une très vieille femme ? Fred Bohbot, notre producteur exécutif, Malcom et moi-même avons été stupéfait par les réactions enthousiastes autour du film », a déclaré Reed.

Interrogé sur le budget du film, Reed a répondu : « Environ 35 cents [25 centimes d’euro], a ticket de bus et des morceaux de vieux chewing-gum. »