La police des frontières et les forces de l’armée israélienne ont arrêté lundi un homme palestinien armé d’un couteau et d’une grenade qui a tenté de rentrer à Jérusalem depuis la Cisjordanie la veille de Pessah, a annoncé la police dans un communiqué jeudi.

Le suspect, un résident du village de Qalandiya âgé d’une vingtaine d’années, a été arrêté par les forces de sécurité alors qu’il s’approchait du point de contrôle proche de Qalandiya, un point de passage majeur en Cisjordanie situé au nord de Jérusalem.

Une fouille sur sa personne a révélé les armes.

Le point de contrôle a connu une série d’incidents sécuritaires au cours de la dernière année.

« Au cours d’une enquête initiale, la police des frontières a découvert qu’il avait apparemment l’intention de mener une attaque », a précisé le communiqué.

Le Palestinien a également déclaré aux enquêteurs qu’il avait un complice qui ne devait pas assister à l’attaque planifiée dans la capitale.

La police a déclaré que le deuxième suspect, également de Qalandiya, s’est livré jeudi aux forces de l’ordre.

« Depuis l’arrestation du premier suspect, un certain nombre d’opérations ont été menées dans le cadre de l’enquête qui a conduit ce matin à ce que le deuxième suspect, également un résident de Qalandiya, se livre lui-même et ce qui a conduit à son arrestation pour une enquête plus approfondie », a signalé la police.

La détention du premier suspect a été prolongée jusqu’au 18 avril, selon la police.

La police a ajouté que des milliers d’officiers continueraient à être déployés dans tout le pays jusqu’à la fin de la fête de Pessah.

Des dizaines de milliers de personnes devraient se rendre à Jérusalem et sa Vieille Ville pendant Pessah qui dure une semaine. Pessah a débuté lundi soir. Avant la fête, la police a annoncé un déploiement accru de forces comme mesure de précaution contre les attaques puisque les fêtes juives sont des moments pendant lesquels les groupes terroristes en profite pour mener des attaques terroristes.

Comme pour presque toutes les principales vacances juives, l’armée israélienne a annoncé la semaine dernière qu’elle allait fermer les passages de Cisjordanie et de Gaza pendant la durée de la fête de Pessah.

La police des frontières au checkpoint de Qalandiya, le 23 octobre 2012. Illustration. (Crédit : Oren Nahshon/Flash90)

La police des frontières au checkpoint de Qalandiya, le 23 octobre 2012. Illustration. (Crédit : Oren Nahshon/Flash90)