Alors qu’il se rendait à un mariage, un jeune juif ultra-orthodoxe a été poignardé au ventre par un Palestinien, dans la Vieille Ville de Jérusalem.

Il a été légèrement blessé. Le Palestinien a été interpellé par le chef de la municipalité juive de la Ville sainte et son garde du corps, ont indiqué la police et les services de secours israéliens.

Le maire de Jérusalem Nir Barkat a affirmé dans un communiqué que son équipe avait repéré « un terroriste armé d’un couteau ».

« Avec mon garde du corps, on a sauté de la voiture : il a sorti son arme, a visé le terroriste et nous l’avons retenu jusqu’à l’arrivée de la police ».

Le maire accompagné de ses gardes du corps se rendaient à ce moment-là à la mairie et ont interpellé l’attaquant, un Palestinien de 18 ans rentré illégalement sur le sol israélien. Celui-ci subissait un interrogatoire en début de soirée, a indiqué la police.

La victime a dit avoir repoussé l’assaillant avec le cadeau de mariage qu’il portait. Le couteau est resté coincé dans le présent et l’attaquant a été immobilisé peu après.

Il a été emmené à l’hôpital de Shaare Zedek.

Selon un porte-parole de la police, des forces de police supplémentaires ont été déployées pour patrouiller dans le centre de Jérusalem, suite à l’agression.

Fin janvier, un Palestinien avait attaqué au couteau des passagers d’un bus à Tel-Aviv, faisant une dizaine de blessés, dont trois dans un état sérieux.

En décembre, un autre avait blessé deux officiers de police israéliens dans la Vieille Ville de Jérusalem.