La cour du district de Jérusalem a inculpé mardi un Palestinien de 18 ans de Cisjordanie pour terrorisme. Il avait prévu de mener une attaque au couteau contre des civils ou des forces de sécurités israéliens dans la capitale la semaine dernière.

Mahmoud Ayyad, qui habite dans le camp de réfugiés de Deheishe, près de Bethléem, a été accusé de conspiration en vue de commettre une attaque terroriste et d’être entré illégalement en Israël.

Selon la mise en examen, Ayyad a quitté son domicile le 15 janvier en ayant l’intention de poignarder des policiers, des soldats ou des juifs ultra-orthodoxes près de la porte de Damas de la Vieille Ville de Jérusalem.

La cour a déclaré qu’Ayyad était motivé par une idéologie politique, religieuse et nationaliste, et ne possédait pas d’autorisation lui permettant d’entrer en Israël.

Ayyad a passé la barrière de sécurité près de Jérusalem, mais a ensuite été arrêté car il n’avait pas de permis par des garde-frontières effectuant un contrôle de routine dans le quartier A-Tur.

Pendant son interrogatoire, Ayyad a reconnu qu’il se dirigeait vers la zone de la porte de Damas, où il avait prévu d’acheter un couteau et de mener une attaque, selon la police.

Les procureurs ont demandé que la cour prolonge la détention provisoire d’Ayyad pour toute la durée des procédures judiciaires.

La porte de Damas a été l’emplacement de plusieurs attaques palestiniennes mortelles au couteau ou à main armée pendant le récent cycle de terrorisme et de violence.

Même si les violences se sont largement apaisées ces derniers mois, des attaques sporadiques persistent.