Jeudi, la police a poursuivi et arrêté un Palestinien au volant d’un camion volé qui aurait projeté d’utiliser le véhicule pour mener une attaque contre des soldats israéliens.

Les policiers ont été alertés que le véhicule avait été volé dans la ville côtière de Holon et ont localisé le camion à Beit Dagan, près de Rishon Lezion, près de Tel Aviv, selon un communiqué de police publié vendredi matin.

Les policiers ont ordonné au conducteur — un résident de 39 ans de la ville de Ramallah en Cisjordanie — de s’arrêter mais leurs ordres ont été ignorés. Après une course-poursuite, le camion s’est écrasé contre une voiture de police et un autre véhicule.

Le chauffeur de camion a été arrêté sur le boulevard Moshe Dayan à Rishon Lezion, selon la police.

Le Palestinien a admis au cours de son interrogatoire avoir volé le camion pour mener une attaque au camion-bélier contre des soldats israéliens, selon le communiqué de police.

Le suspect, dont l’identité n’a pas été révélé, sera présenté au tribunal de première instance de Rishon Lezion vendredi. Une enquête est actuellement en cours.

Les forces de sécurité et les secours sur le site d'un attentat au camion bélier à Jérusalem, le 8 janvier 2017. (Crédit : Ahmad Gharabli/AFP)

Les forces de sécurité et les secours sur le site d’un attentat au camion bélier à Jérusalem, le 8 janvier 2017. (Crédit : Ahmad Gharabli/AFP)

Des voitures, des camions et des camionnettes ont été utilisés dans de nombreuses attaques terroristes menées contre des Israéliens, y compris au cours de l’attaque de janvier où un résident de Jérusalem a percuté avec son camion un groupe de soldats israéliens. Il a tué 4 personnes et blessé une dizaine d’autres.

En avril, un chauffeur palestinien a foncé sur des soldats qui se tenaient à un arrêt de bus près de l’implantation d’Ofra, tuant le sergent, Elhai Teharlev, qui surveillait l’endroit.

Les véhicules ont également été l’arme de choix lors de multiples attaques terroristes en Europe l’an dernier.

L’attentat le plus meurtrier a été perpétré par le conducteur d’un poids lourd qui a ciblé une foule de civils de la ville de Nice rassemblée pour la fête nationale le 14 juillet 2016, faisant 86 morts. En décembre 2016, 12 personnes sont mortes après qu’un conducteur a utilisé un camion volé pour commettre un attentat au camion-bélier dans un marché de Noël à Berlin.

En mars, un homme a loué une camionnette et a mené une attaque sur le pont de Westminster à Londres, tuant quatre personnes avant de sortir du véhicule pour courir vers le Parlement britannique et poignarder un policier non armé à mort. Dans une autre attaque, quatre hommes ont conduit sur le trottoir de London Bridge avant de descendre et de poignarder des passants avec des couteaux, faisant huit morts, en juin.

Un homme a également mené une attaque au camion-bélier contre les piétons sortant d’une mosquée de Londres plus tard ce même mois de juin.

L’AFP a contribué à cet article.