Un chauffeur palestinien a tenté de renverser des soldats, près de Bethléem, ce dimanche.

L’armée israélienne a ouvert le feu en direction de son véhicule, et l’aurait atteint, mais le ou les assaillant(s) sont en fuite.

L’incident a eu lieu à la jonction Khader, sur la route 60 reliant Jérusalem au Gush Etzion situé au sud de la capitale.

L’armée a fouillé la zone à la recherche des coupables. Aucun rapport évoquant des blessés n’a été immédiatement signalé.

Israël a été frappé par une série d’attaques à la voiture bélier l’année dernière à Jérusalem et en Cisjordanie. Une série qui s’était depuis interrompue.

Le 22 octobre dernier, un Palestinien a foncé sur la foule à une station de tramway à Jérusalem, tuant un bébé de 3 mois, et une jeune femme équatorienne de 22 ans.

Le 5 novembre, dans un acte similaire, un garde-frontière druze de 38 ans, Jedan Assad, et un étudiant de yeshiva de 17 ans, Shalom Ba’adani, ont été tués dans une attaque terroriste sur la ligne de tramway.

Quelques heures plus tard, trois soldats de Tsahal ont été renversés par une voiture à Gush Etzion ; un acte qui se révélera être une attaque terroriste. Le 10 novembre, Dalia Lempkus, 26 ans, a été tuée dans une attaque à la voiture bélier avec délit de fuite, combinée avec une agression à l’arme blanche, en Cisjordanie.