Un Palestinien a été tué durant la nuit de lundi à mardi par des tirs de soldats israéliens dans le camp de réfugiés de Dheisheh près de Bethléem en Cisjordanie, a-t-on indiqué de sources médicales palestiniennes.

La victime, Jihad al Jafari (19 ans), membre du Fatah, le mouvement du président de l’AP Mahmoud Abbas, a été atteint par balles en plein cœur lors d’affrontements avec des soldats israéliens dans le camp, a-t-on précisé de mêmes sources.

Interrogée par l’AFP, une porte-parole de l’armée israélienne a indiqué que des soldats « en opération dans la région de Bethléem ont été attaqués à coups de pierres, de cocktail Molotov ». L’un des soldats a été blessé.

« Après avoir tenté en vain de disperser la foule des assaillants, nos forces se sont senties en danger et ont ouvert le feu vers le leader des émeutiers qui a été touché », a ajouté la porte-parole dans donner d’autre détail.