Les forces de sécurité israéliennes ont tué dans la nuit de lundi à mardi un Palestinien qui, selon elles, avait ouvert le feu sur un garde-frontière israélien, le blessant légèrement, dans le nord de la Cisjordanie, a-t-on appris de source militaire.

« Un homme armé palestinien a ouvert le feu au carrefour de Tapuah et blessé un garde-frontière israélien. Les soldats et les gardes-frontière ont ouvert le feu en retour et tué l’attaquant », a déclaré à l’AFP une porte-parole de l’armée israélienne.

Interrogés par l’AFP, les services d’ambulance palestiniens ont confirmé qu’un Palestinien avait été tué à Tapuach mais ont dit ignorer les circonstances de l’incident.

Ce décès porte à 12 le nombre de Palestiniens tués par les forces israéliennes en Cisjordanie occupée depuis le début de l’année.

L’incident a eu lieu au même endroit où des soldats israéliens ont arrêté vendredi dernier un Palestinien qui dissimulait sur lui une douzaine de bombes artisanales.